Goéland leucophée

Larus michahellis

Ordre : CHARADRIIFORMES Famille : LARIDES

Faune

Fiche espèce n° 4

Description

• C’est un oiseau d’apparence fier et robuste. Il présente une coloration majoritairement blanche avec le dessus des ailes gris.
• Ses pattes sont jaunes. Son bec est plus court et plus épais que celui des autres espèces de goéland, il est d’un jaune/jaune-orangé vif et présente une petite tache rouge sur la mandibule inférieure.
• Les juvéniles obtiennent leur plumage définitif à l’âge de 4 ans. Avant, ils sont tâchés de brun sur l’ensemble du corps, plus ils en ont, plus ils sont jeunes.
• Taille : 58-68 cm / Envergure : 140-155 cm / Poids : 800-1250 gr

Régime alimentaire

• Il n’est pas compliqué. Bien qu’il se nourrisse en majorité de poissons et de crustacés, il lui arrive de piller les nids d’autres oiseaux. 
• Selon la localisation, il consomme aussi des petits mammifères, des mollusques, des grands et petits insectes ainsi que des reptiles. 
• Il n’est pas rare de le trouver sur des zones de décharges. 

 

  

Photo 1 : Goélands ayant trouvé un poisson mort dont se nourrir.
Photo 2 : Individu adulte dont la tache rouge du bec est bien visible.

Comportement

• Il vole à la manière d’un rapace. Ses mouvements sont amples et plus lents que ceux du Goéland argenté. 
• Au cours de la parade nuptiale, le mâle offre des poissons à la femelle et se pavane devant elle. Les goélands sont particulièrement bruyants pendant la période de reproduction. 
• Le nid s’effectue à même le sol, sur et entre des rochers. Ce dernier accueillera 2 ou 3 œufs qui écloront après une vingtaine de jours. Les jeunes seront alors dépendant de leurs parents pendant 40 à 50 jours. 
• C’est un oiseau sédentaire et plutôt territorial. 

Habitat et répartition

• Il est présent en Europe, au Moyen-Orient et Afrique du Nord.
• On le rencontre généralement sur les zones côtières. Il n’est cependant pas rare de le voir le long des fleuves et autour des lacs.  

Particularités / Services rendus

• Le Goéland leucophée était à l’origine considéré comme une sous-espèce de Goéland argenté.
• Sur les côtes méditerranéennes, il est souvent appelé gabian, son nom occitan. 

Périodes d'observation à Izadia

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

oiseaux.net / calanques-parcnational.fr / oiseaux-birds.com / wikipedia.org

Izadia